Opération d’un cheval pif en intervention de terrain

Le cheval Pif…. Que faut-il en penser?

On parle de cryptorchidie dans le cas d’un cheval dont l’un des testicules n’est pas descendu dans le scrotum. Chez le cheval, la cryptochidie revêt d’une certaine gravité parce que le testicule en question secrète beaucoup de testostérone (en raison de la chaleur de l’abdomen) et est de ce fait, plus exposé aux tumeurs.

Origine?

Au cours de la vie foetale, les testicules qui se trouvent d’abord dans la cavité abdominale, passent par un canal appelé canal inguinal. Lorsque le poulain a environ 2 semaines, ce processus est terminé. Les testicules traversent cet anneau et atteignent le scrotum. Comme le testicule gauche a souvent une largeur supérieure et qu’il effectue sa migration plus lentement que le droit, la cryptorchidie se retrouve le plus fréquemment du côté gauche.
Normalement aux alentours du 6ème mois les testicules descendent définitivement mais parfois il faut attendre 12 à 18 mois chez le cheval. Au delà de ce délai, il est exceptionnel qu’un testicule non descendu finisse par arriver dans le scrotum.
Il existe 3 « formes » de cryptorchidie : 
– Sous la peau de la région inguinale 
– Dans le canal inguinal 
– Dans l’abdomen

Que faire?

Une stimulation hormonale peut être réalisée lorsque le cheval atteint 1 an mais ce traitement reste un peu aléatoire.
La castration reste le seul moyen de traitement efficace. A savoir que le testicule non descendu produisant beaucoup plus de testostérone, provoque dans la majorité des cas le développement d’un comportement agressif. La castration peut se faire à domicile dans certains cas où le testicule est dans le canal mais si il se trouve dans l’abdomen seul la castration en clinique doit être envisagée.

Rq : il est formellement interdit de castrer uni-latéralement et de laisser ainsi le testicule non descendu en place! Lorsqu’un cheval sans testicules palpables a un comportement d’étalon, il peut être utile de réaliser une prise de sang pour vérifier s’il ne s’agit pas d’un cheval cryptorchide dont le testicule descendu aurait été enlevé!

Photo d’une castration réalisée à domicile sur un cheval Cryptorchide. On remarque bien la différence de taille entre le testicule descendu et celui resté dans le canal inguinal